Search
Search

Liban

Aoun condamne l'attaque au couteau à Nice : "Nous sommes aux côtés de la France"

Aoun condamne l'attaque au couteau à Nice :

Le président libanais, Michel Aoun. Photo d'archives AFP / DALATI AND NOHRA

Le président libanais, Michel Aoun, a adressé un télégramme de condoléances à son homologue français, Emmanuel Macron, suite à l'attaque terroriste au couteau qui a fait trois morts à Nice, lui affirmant égalment que le Liban "se tient aux côtés de la France".

"Nous condamnons l'attaque terroriste à Nice et nous nous tenons aux côtés de la France", a écrit la présidence libanaise. Le chef de l'Etat libanais a présenté "ses condoléances personnelles et celles du peuple libanais aux victimes de l'agression, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés".

Le chef du Courant patriotique libre, le député Gebran Bassil, a lui aussi condamné l'attaque de Nice. "Le Liban se tient aux côtés de la France contre la sauvagerie. Pensées fraternelles et solidaires", a-t-il écrit en français sur son compte Twitter. De même pour le leader druze et chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt : "Je dénonce le crime de Nice contre le peuple français, mais j’appelle à la distinction entre terroristes et islam pour ne pas tomber dans le piège des extrémistes qui ne visent qu’à réveiller le volcan des 'ismes' qui ne mènent qu’à la guerre". Un peu plus tôt, le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, avait lui aussi condamné l'attaque de Nice.

A quelques jours de la fête catholique de la Toussaint, trois personnes ont été tuées, une au moins égorgée, jeudi à Nice, dans le sud-est de la France, lors d'une attaque au couteau dans une église, traitée comme un acte terroriste, dont l'auteur a été interpellé, selon des sources policières.


Le président libanais, Michel Aoun, a adressé un télégramme de condoléances à son homologue français, Emmanuel Macron, suite à l'attaque terroriste au couteau qui a fait trois morts à Nice, lui affirmant égalment que le Liban "se tient aux côtés de la France".

"Nous condamnons l'attaque terroriste à Nice et nous nous tenons aux côtés de la France", a écrit la présidence...