Search
Search

Dans la presse

Trafic d'armes et de drogues au Canada : quatre Libanais, dont deux parents et leur fils, arrêtés

Joseph Aoun, son épouse Nouhad, leur fils Elie, et Jason Haddad figurent parmi les sept suspects arrêtés dans la ville de Windsor, dans l'Ontario, selon la police locale.

Trafic d'armes et de drogues au Canada : quatre Libanais, dont deux parents et leur fils, arrêtés

Des armes, des munitions et des billets d'argent saisis par la police de Windsor, au Canada, lors de raids dans les milieux du trafic de drogues et d'armes. Photo Police de Windsor

Quatre Libanais, dont trois d'une même famille, suspectés d'être impliqués dans un gang de trafic de drogues et d'armes, ont été arrêtés dans la ville de Windsor, située dans le sud-ouest de la province de l'Ontario au Canada lors d'une opération de police, rapportent plusieurs médias canadiens et le journal libanais Nida' al-Watan.

Les suspects libanais, résidents canadiens (il n'est pas clair s'ils détiennent la nationalité canadienne), sont Joseph Aoun (62 ans), son épouse Nouhad (64 ans), leur fils Elie (35 ans), et Jason Haddad (27 ans). Trois autres suspects ont été arrêtés à leurs côtés. Il s'agit de Sayasith Phothitay (32 ans), Johnny Phothitay (28 ans) et Vanessa Crescenzi (29 ans).

Selon des médias canadiens locaux, les arrestations ont eu lieu le 22 décembre, lors de trois raids simultanés, comme le rapporte le Windsor Star. "Après une enquête de dix mois dans les milieux du trafic de drogue de haut niveau, la police a saisi de la cocaïne, des opiacés et des armes", écrit le site. La police a publié plusieurs photos des saisies, notamment des clichés montrant de nombreuses armes : des pistolets, des fusils et des armes automatiques.

"Sauver de nombreuses vies"

La valeur marchande estimée des drogues saisies dans le cadre de l'enquête est de plus de 995.000 dollars, précisent les médias canadiens. "Il est clair que la saisie de ces quantités de drogue saisies, pour une valeur de près d'un million de dollars, a permis de potentiellement sauver de nombreuses vies et a infligé un coup considérable sur le trafic illégal de drogue sur le plan local", s'est félicité la police.

Elie Aoun est poursuivi pour "possession de substances contrôlées dans le but de les trafiquer, possession de cannabis en vue de le distribuer et le vendre, possession illégale d'armes et de chargeurs de munitions, dont une arme obtenue illégalement en dehors du Canada, et entreposage inconvenable d'armes". Ses parents, Joseph et Nouhad, sont tous deux aussi poursuivis pour "possession illégale d'armes et de chargeurs de munitions, possession d'une arme obtenue illégalement en dehors du Canada, et entreposage inconvenable d'armes". Jason Haddad est pour sa part poursuivi pour "possession de substances contrôlées en vue de les trafiquer, possession de cannabis en vue de le distribuer et le vendre, possession illégale de munitions, entreposage inconvenable d'une arme, et violation des conditions de sa mise en liberté conditionnelle".

Une importante communauté libanaise vit au Canada et détient la double-nationalité. La province de l'Ontario est connue pour avoir accueilli les premiers émigrés libanais s'étant installés au Canada, rappelle Nida' al-Watan.


Quatre Libanais, dont trois d'une même famille, suspectés d'être impliqués dans un gang de trafic de drogues et d'armes, ont été arrêtés dans la ville de Windsor, située dans le sud-ouest de la province de l'Ontario au Canada lors d'une opération de police, rapportent plusieurs médias canadiens et le journal libanais Nida' al-Watan.Les suspects libanais, résidents canadiens (il n'est...